• Presse

 

Article paru dans On teste pour vous en Picardie le 12 Décembre 2018

 

FLEUR SUR O, ÉLIXIR TENDANCE ET NATUREL DE LA FERME DU HOUX À HOUSSET

 

Clotilde Brown, jeune agricultrice de 36 ans a des projets plein la tête. Elle nous partage l’histoire de Fleur Sur O, son sirop de fleur de sureau artisanal et 100 % naturel conçu dans l’Aisne.

 

 

 

La passion de Clotilde ? la nature. C’est donc tout naturellement, qu’elle est revenue dans la ferme familiale, à Housset, dans l’Aisne, avec son mari et ses enfants après avoir vécu en Angleterre pour faire naître son joli projet : Fleur Sur O.

«J’adorais la biologie à l’école. J’ai donc fait une école ingénieur en agriculture et agroalimentaire. Et puis je suis née et ai grandi à la ferme. Les vacances, c’était être à la ferme, faire la moisson, aller aider pour s’occuper des animaux. J’avais toujours dans le coin de la tête que je reviendrai. »

 

 

L’idée de ce sirop, totalement naturel et haut de gamme est justement née en Angleterre, où cette fleur est très connue et utilisée lors des évènements mondains. « En Angleterre, c’est un produit très tendance, haut de gamme, utilisé lors des garden-parties, réceptions, gâteaux de mariage. C’est là que je veux montrer son utilisation, en France. C’est un produit naturel mais proposé de manière moderne. »

 

 

 

 

Une fois revenue à la ferme pour des vacances, Clotilde se rend compte que ses haies étaient remplies de fleur de sureau. FLEUR SUR O est né. «La récolte se fait de mi-mai à mi-juin à la main, fleur par fleur. On a besoin que de ses mains et yeux pour bien choisir les fleurs….»

Clotilde propose donc un produit, non seulement local, mais 100% artisanal et de qualité, car oui, les arbustes qui donnent les fleurs sont caractéristiques de notre région, du made in Aisne!

 

 

 

 

Le sirop est très prisé en cuisine. Des cupcakes à base de fleur sur O.

La fleur de sureau en sirop à de multiples usages. De part son goût inimitable, frais et délicat, il se marie par exemple très bien avec de l’eau plate, de l’eau gazeuse. Mais s’utilise aussi en cuisine. On vous conseille les cupcakes ou madeleines parfumés à la fleur de sureau, et pourquoi pas des crêpes. 

Pour les fêtes, en kir avec du champagne pour l’apéro

Parlons un peu fête. Nous sommes à dix jours du réveillon de Noël. Pour l’occasion, Clotilde propose de sublimer notre champagne avec Fleur sur O pour y ajouter une note unique.

Avec de l’eau plate ou gazeuse, il offre une boisson aux arômes floraux et raffinés. 

 

 

 

Pour aider Clotilde à financer son labo, rendez-vous sur sa cagnotte en ligne. Il s’agit d’une campagne de financement participative, jusqu’au 19 décembre. 

 

Anaïs Dmt
Plus d’infos sur son site ou son Facebook.

 Source : http://www.ontestepourvousenpicardie.fr/2018/12/12/fleur-sur-o-elixir-tendance-et-naturel-de-la-ferme-du-houx-a-housset/?fbclid=IwAR2r_R1jPUA_vGBXq8_IQY8K2GvWEJ0e8H1776g3SNhQXVuM_j_r6_uJdOU

 


 

 

Article paru dans La Thiérache le 29 Novembre 2018

 

Housset : Aidez Fleur Sur O à financer son labo

 
 

 

Clotilde Brown en pleine récolte des fleurs de sureau. Une récolte faite à la main à laquelle son père qui gère la ferme, participe aussi grandement.

Après un diplôme d'ingénieur et des années passées dans l'agroalimentaire en Angleterre,

Clotilde Brown a décidé de retourner à la terre en s'installant en tant qu'agricultrice sur la ferme familiale.

 

 

Entre l'immense porche qui nous donne l'impression d'entrer dans un château, le corps de ferme tout en brique, le pigeonnier à l'arrière de la cour qui surplombe le village,
on comprend vite ce qui a poussé Clotilde Brown a quitté son boulot dans l'agroalimentaire pour chausser une paire de bottes et revenir sur les terres familiales.
Les yeux de Clotilde pétillent quand elle parle de la ferme : "Tout le monde l'appelle le petit château parce que c'est une grande ferme.
Pour moi, il s'agit davantage d'une maison forte dont les premières traces remonteraient au XIe siècle.".
Revenue en Thiérache en 2014 après 2014 passés en Angleterre, cette mère de famille de 36 ans a à coeur de préserver ce petit bijou tout en y mettant sa patte.

 

Création d'un sirop au sureau

 

La trentenaire n'a donc pas seulement ramené son mari et ses quatre enfants dans ses bagages mais aussi un produit découvert en Angleterre

et qu'elle affectionne tout particulièrement : le sirop de sureau. Une saveur délicate qui sublime les cocktails, les apéritifs mais aussi les gâteaux.

Très vite, elle a décidé d'en produire sur la ferme qu'elle gère avec son père, en plus, des cultures déjà existantes et des poules pondeuses. "J'ai investi 20 000 euros dans le matériel ".

Un achat conséquent mais qui porte ses fruits. En moins de deux ans, l'agricultrice a réussi à être référencée dans de nombreux magasins thiérachiens

et à recevoir le précieux label Terroir Hauts de France (voir nos articles du 17 Mai et du 7 septembre 2018).

Mais avec quatre enfants, les allers retours de Housset à Voyenne pour pouvoir transformer la fleur de sureau en sirop étaient relativement compliqués.

 

Un futur labo à la place de l'ancien manège

 

Clotilde souhaite donc désormais rapatrier sa production sur la ferme, ce qui lui permettra à la fois d'agrandir ses capacités de production

et de développer son activité par la suite. Mais impossible de tout faire surplace, sans disposer d'un laboratoire.

L'agricultrice a choisi de l'installer dans l'ancien manège à chevaux ou à la place des veaux de la ferme, un moyen aussi pour elle de faire revivre un des nombreux bâtiments

dont elle dispose. Seulement voilà 20 000 euros sont nécessaires pour pouvoir construire. une somme conséquente pour laquelle

Clotilde sollicite un financement participatif sur la plateforme Miimosa depuis le 9 Novembre. elle espère récolter 10 000 euros.

"Pour le moment, j'ai reçu 1750 euros, ce sont essentiellement des amis et de la famille mais j'espère attirer d'autres personnes

autour de mon projet. Développer mon activité, c'est aussi dynamiser la Thiérache et montrer qu'il se passe plain de choses chez nous".

 

 

 

labo ext

 

 

Une Nouvelle marmite en vue

 

O l'a bien compris, la création du labo n'est qu'une étape dans le cerveau bouillonnant de Clotilde qui souhaite ensuite s'agrandir.

Elle confirme avec un large sourire : "J'ai vendu 816 bouteilles en 25cl et 633 bouteilles de 50cl en 2018, ce qui est très bien et conforme à mes objectifs,

mais avec les sureaux que nous avons plantés et la marmite que je souhaite acheter, on pourra faire encore plus." Clotilde ne se donne pas le choix,

son financement participatif doit marcher pour passer ensuite à l'étape d'après : l'avchat de la marmite estimé à 30 000 euros.

Notre petit doigt nous dit que vous n'avez pas fini d'entendre parler d'elle.

 

 

 

Virginie Menvielle

 

 

Source : https://www.la-thierache.fr/2018/12/03/housset-aidez-fleur-sur-o-a-financer-son-labo/?fbclid=IwAR3ajzfJ34iM_FyAK4LSkE-AFTWWi-ITuxuYwEOTxBlHdbsG3224y1aupWE

 


 

 

 

Interview par Canal FM 29 Novembre 2018

 

 
 
Après avoir vécu 10 ans en Angleterre, Clotilde lance une cagnotte pour son projet professionnel. 

On a rencontré Clotilde dans "la ligne des auditeurs".

 

 

Elle revient de 10 ans en Angleterre où le sureau est tendance et moderne. Elle a fait un constat : on a plein de sureau dans les haies, c'est un produit local et très peu utilisé.

L'idée était toute trouvée. Pour poursuivre sa fabrication de sirop de fleurs de sureau, elle lance une cagnotte dédiée à l'installation d'un laboratoire.

Clotilde Brown était dans "la ligne des auditeurs".

 

 


 

 

Article paru dans l'Union le 29 Novembre 2018

 

 

Le sirop de sureau a de l’avenir en Thiérache

Clotilde Brown a besoin de financer un laboratoire pour transformer les inflorescences de sureau noir en un nectar haut de gamme.
Clotilde Brown a besoin de financer un laboratoire pour transformer les inflorescences de sureau noir en un nectar haut de gamme.

Housset

La Thiérachienne Clotilde Brown lance une campagne de financement participatif pour son projet Fleur Sur O, un sirop de fleurs de sureau, haut de gamme au goût délicat et intensément frais, élaboré avec les sureaux de sa ferme.

 

 

 

Source : http://abonne.lunion.fr/16747/article/2018-11-28/le-sirop-de-sureau-de-lavenir-en-thierache

 

 


 

 

Article paru dans l'Aisne Nouvelle le 24/11/2018

  

Housset : une campagne de financement participative

pour développer la production de sirop de sureau

Clotilde Brown veut développer son activité.
 
Clotilde Brown veut développer son activité.

Un produit aux utilisations multiples qui peut être mélangé avec de l’eau plate ou gazeuse ou encore avec une boisson alcoolisée lors de réceptions,

«  le sirop de sureau sublime le champagne, le vin blanc et les cocktails par ses notes florales. Il est très prisé en cuisine

car il élève de simples recettes pour les occasions de fête, explique Clotilde Brown. 

 

Je suis installée à la ferme d’Housset depuis 2016 en tant qu’agricultrice,

j’ai lancé ce projet depuis mes débuts pour diversifier les activités de la ferme. Avec ses promesses de développement sur l’avenir,

j’ai décidé de rapatrier la production sur la ferme en construisant un laboratoire de transformation. Auparavant j’utilisais le labo d’une collègue à Voyenne.

Cela me permettra d’augmenter mes capacités de production et de m’agrandir  ».

 

Elle a donc décidé de lancer un financement participatif pour se développer.

«  Depuis le 9 novembre, et jusqu’au 19 décembre, j’ai mis en place une campagne de financement participative en partenariat avec Miimosa,

dont l’objectif est de collecter 10 000 € pour construire le laboratoire de transformation cet hiver dans une des granges du corps de ferme.

 

 

Mon projet permettra de développer une agriculture innovante à taille humaine, de soutenir l’économie locale des campagnes

et mettra en valeur les atouts de la nature », ajoute Clotilde Brown.

Les personnes sont libres de définir le montant de leur participation, que ce soit par Miimosa ou en envoyant directement un chèque.

De son côté, Clotilde Brown, propose en remerciement la visite de la ferme et du futur labo, un repas à la ferme et un panier gourmand.

 

Pour plus d’informations : www.miimosa.com/fr/projets/aidez-fleursuro-a-creer-son-labo/ ou sur le site de Clotilde Brown,www.hollybel.fr et la page Facebookwww.facebook.com/hollybelhousset/

 

 

Source : http://www.aisnenouvelle.fr/81657/article/2018-11-24/housset-une-campagne-de-financement-participative-pour-developper-la-production

 


 

 

 

Article paru dans la Thiérache le 01/09/2018

 

Foire aux fromages : Découvrez la Fleur de Sur O de Clotilde Brown

Par Clément Raveaux

 

Foire aux fromages : Découvrez la Fleur de Sur O de Clotilde Brown

 

Clotilde Brown va installer un laboratoire de transformation sur sa ferme d'ici cet hiver.

 

Après avoir vécu 10 ans en Angleterre, Clotilde Brown reprend l’exploitation familiale basée à Housset, il y a deux ans. Devenue la sixième génération de la famille à reprendre la ferme, Clotilde a à cœur de mettre sa patte dans cette exploitation spécialisée dans les poules pondeuses et les cultures. « J’ai immédiatement pensé au sirop de sureau, c’est un produit qu’on voit énormément en Angleterre et dans les pays nordiques, il y a même des étals complets en grande surface et pas du tout chez nous. Je me suis donc dit que j’avais une carte à jouer » . Clotilde achète alors des machines (marmites, filtreuses…) l’an dernier et lance ses sirops qu’elle appelle tout simplement « Fleur Sur O ».

 

Un sirop haut de gamme

 

Elle lance en parallèle sa page facebook @Hollybelhousset où elle propose des idées de recettes pour accompagner son sirop. « Ce sirop est très apprécié dans les réceptions, mariages, parce qu’il change des boissons habituelles et n’est pas réservé qu’aux enfants » , précise Clotilde.

En effet, le sirop de sureau ne va pas uniquement avec l’eau plate, gazeuse, du champagne ou des vins pour les kirs, de la vodka, du gin ou du rhum pour revisiter les cocktails. Il est aussi de plus en plus utilisé dans les pâtisseries. « Une fan de ma page a publié une recette de madeleine avec le sirop de sureau, il remplace le sucre et rajoute un petit goût en plus. »

Clotilde propose aussi ses recettes de tarte au flan, chamalow ou encore salade de fruits, mais vous pouvez presque tout faire avec. La Thiérachienne confirme et ajoute dans un sourire : « C’est aussi pour développer d’autres associations que je souhaite travailler avec les restaurants. »

Agrée Terroirs de Picardie, elle est vendue en épiceries locales à La Capelle, Sains Richaumont et Guise. Elle a aussi participé au Comice agricole et est pour la première fois à la foire de La Capelle. On lui souhaite d’être présente sur encore plus de manifestations l’an prochain.

 

Source : https://www.la-thierache.fr/2018/09/01/foire-aux-fromages-decouvrez-la-fleur-de-sur-o-de-clotilde-brown/

 


 

 

Article paru dans L'Union le 30/04/2018

 

La fleur de sureau fait sensation, à Housset

 

Chez Clotilde Brown les membres du comice ont fait la découverte d’une fleur au goût frais, la semaine dernière

 

La fleur de sureau fait sensation, à Housset


Une dégustation était proposée par Clotilde Brown aidée de son père.

 

En vue du comice agricole qui se tiendra à la fin du mois de mai, les membres du comice agricole, élus et gendarmes de Sains-Richaumont se sont réunis la semaine dernière pour rendre visite aux exploitants locaux qui exposeront lors de l’événement.

 

Revenir aux sources et aux choses simples

 

Ainsi, ils sont notamment rendus à la ferme de Clotilde Brown, récemment installée, et qui réside à Housset, pour y découvrir le fonctionnement d’une ferme « remarquable » de par ses innovations et la diversification dont elle sait faire preuve. L’exploitante en est convaincue : « le consommateur s’attache aux valeurs anciennes et d’origines naturelles. Mon projet est basé sur cela, proposer quelque chose de naturel et ancien en le produisant de façon moderne ». Elle pense que la vente directe au consommateur, serait l’une des solutions efficaces pour satisfaire tout le monde. « En plus de mon élevage de moutons et ma production d’œufs, je produis le sirop « Fleur Sur O », une boisson sans alcool au goût délicat et frais, à associer avec de l’eau plate, ou en l’associant avec de l’alcool pour faire des cocktails ». Son concept est simple et sans ambages : Clotilde Brown recherche la qualité avant la productivité. Et elle le dit : « je vends directement aux particuliers et aux commerces de proximité, qui recherchent du local et de la qualité. Je n’utilise pas de produit phytosanitaire et je ne laboure pas mes champs, je laisse ce travail aux vers de terre ».

 

Favoriser la cohésion de la communauté rurale

 

Le président du comice agricole, Benoît Lecuyer, a conclu cette visite en rappelant les valeurs du comice du 27 mai, qui lui tiennent à cœur : « le comice agricole est une formidable aventure humaine qui mobilise, pour travailler ensemble dans un même esprit, développe les synergies, les complicités et contribue à la cohésion de la communauté rurale. Aujourd’hui, nous avons visité plusieurs établissements remarquables qui de par leurs innovations ouvrent de nouvelles pistes pour une économie raisonnée de proximité ».

 

Source : http://www.lunion.fr/88753/article/2018-04-30/la-fleur-de-sureaua-fait-sensation-housset